jeudi 6 décembre 2007

Brain-Computer Interface

En 2006, on pouvait lire :

Le Fraunhofer Institute (Berlin, Allemagne) vient de rendre possible un vieux rêve : contrôler un ordinateur par la pensée. L’application testée est prometteuse et va être un espoir pour beaucoup de personnes paralysées. Par la simple pensée, un utilisateur a pu écrire un texte sur un ordinateur.

Cette annonce a été faite au CeBIT d’Hanovre (mars 2006). L’utilisateur porte une espèce de capuche où sont connectées des capteurs. Ces derniers ont les mêmes capacités qu’un électro-encéphalogramme. 20 minutes d’apprentissage et 150 mouvements d’essais sont nécessaires à l’utilisateur et au logiciel pour s’apprivoiser. En s’imaginant bouger le bras, l’utilisateur est capable de bouger un curseur sur un écran et donc d’interagir avec l’ordinateur.

Les chercheurs allemands espèrent développer une version commerciale de cette appareillage pour les personnes paralysées ou amputées. Les éditeurs de jeux seraient également intéressés par cette nouvelle façon de communiquer avec la machine.

source : Berlin Brain-Computer Interface

2007 : Mise en oeuvre dans les jeux

Il est désormais possible de contrôler son avatar dans Second Life par la pensée.

C’est le laboratoire d’ingénierie biomédicale de l’université de Keio qui a mis au point ce système basé sur une interface cerveau-ordinateur. En utilisant un casque doté d’électrodes, l’interface détecte les signaux transmis par le cortex moteur quand l’utilisateur pense un mouvement.

Ainsi, quand l’utilisateur pense à bouger un bras ou une jambe, l’interface combine les mouvements et les transmet via un émulateur de clavier qui contrôle les actions dans Second Life. Le système reste limité aux actions de base, mais les chercheurs prévoient déjà d’améliorer l’interface pour gérer des mouvements plus complexes.

Les chercheurs espèrent qu’ils contribueront ainsi à aider les personnes handicapées à communiquer et à faire des affaires dans Second Life, mais si la première vie, la vraie vie, reste encore aujourd’hui la plus importante.

Il reste juste à espérer que ce ne soit pas réversible et que l’avatar nous contrôle...

Voir aussi :

- internet Actu

- www.pinktentacle.com